09/12/2016

MAKE (IT) UP ?

Salut ! :)

J'ai longtemps hésité avant d'écrire et de poster cet article, parce que je me suis demandé si ça valait vraiment le coup que je l'écrive, et si ça intéresserait quelqu'un d'autre que moi. Le sujet n'est pas ce qu'il y a de plus original sur la bloggosphère, j'ai nommé le makeup ("ta-da"), même s'il s'agit d'une réflexion autour de son usage. Et puis il y a beaucoup écrit "je" et "moi", ça fait un peu autocentré, j'aime pas trop ça, mais bon. Au fond c'est mon blog, donc c'est normal que je parle de moi dessus un peu aussi. C'est parti donc.

Accumulation

"Cache-toi":


     J'ai commencé à me maquiller en 5ème ou 4ème, disons, avec ma maman qui a eu la bonté de m'acheter mon premier mascara (brun, faut pas exagérer non plus à cet âge là), un crayon noir (le crayon dans la muqueuse dans les années 2000, TMTC) et un fond de teint/correcteur/plâtre donnés par ma cousine. Mais clairement le mascara c'était pour faire comme ma marraine, le crayon c'était pour faire comme les autres, et le fond de teint pour tenter très maladroitement de cacher mon acné.
Au lycée, j'ai continué à NE PAS savoir me maquiller correctement, ou alors rarement, avec de l'ombre à paupières trop foncée en aplat, du mascara (noir), et toujours du fond de teint certainement mal appliqué, mais pas orange (ouf) parce que je préférais être un peu pâle.
Enfin en terminale, toujours avec mon mascara, j'ai découvert la BB cream, plus légère, et le correcteur seulement là où j'avais besoin d'en mettre (en réalité c'était un fond de teint trop épais à mon goût que j'ai détourné de son usage initial). Et puis ce fut la révélation: j'ai découvert YouTube et ses chaînes beauté, et ne nous mentons pas, elles m'ont bien aidée, et influencée.

"Mais non c'est pas la même couleur"


     Après mon bac, j'ai commencé à accumuler le maquillage, comme la plupart des filles de mon âge j'imagine.  Mais il y avait quand même une voix dans ma tête qui me disait "t'as pas besoin de tout ça, tu as déjà cette couleur rouge à lèvres, tu as déjà un blush semblable", mais ça me faisait plaisir, l'attrait de la nouveauté, le fait de choisir tous les matins, de consommer, etc. Jusqu'à avoir du mal à sortir sans maquillage sur le visage, du mal à s'accepter sans.

"Amuse-toi, pardonne-toi":


     Cela a changé en dernière année de licence, où de toute façon filles comme garçons s'en fichaient pas mal dans la promo. Je ne sais pas si c'est la filière que j'ai choisie, ou juste le fait qu'en grandissant les gens accordent moins d'importance au physique des autres qu'à leur personne globale. Entourée de filles qui ne se maquillaient pas du tout, de filles qui se maquillaient très peu, de filles qui se maquillaient de manière très sophistiquée une journée et qui le lendemain arrivaient avec des cernes sous les yeux sans problème #rienàfoutredesautresmachérie, ça m'a fait du bien. Et j'ai arrêté d'acheter trop (même si j'achetais parfois). Je me maquillais toujours, mais pour mon seul plaisir, parce que tel jour j'avais envie de paillettes sur les yeux, et tel jour juste du mascara ou rien du tout ça ira bien merci. Cela s'est encore accentué à la fin de l'année, avec les examens et la rédaction finale de mon mémoire: je préférais dormir une heure de plus et être prête en 15 minutes (oui oui c'est possible), plutôt que de mettre de l'anticernes. J'ai arrêté de me maquiller pendant au moins 1 mois et demi, et ça ne m'a pas manqué.
     Cet été je suis partie au Canada trois semaines (oui ce serait cool d'écrire les articles du reste de mon périple, j'oublie pas !), en n'emportant que le strict nécessaire, car tout devait tenir dans un sac de randonnée. L'été on se maquille moins, mais de partir comme ça, à l'autre bout du monde,  avec juste une mini trousse de produits, m'a fait réaliser qu'il en faut peu pour être heureux. Et je ne me suis pas maquillée de tout l'été à mon retour. A la rentrée, je me trouvais même moins bien avec du maquillage. Moins me maquiller m'a permis de m'accepter, de me pardonner de ne pas être au top tous les jours, d'être plus indulgente avec moi-même.


"Choisis mieux":

     
     Avec le froid qui est revenu, je suis quand même contente de retrouver mes couleurs et mes pinceaux pour m'amuser un peu. Mais j'ai décidé de m'imposer un défi pour changer mes habitudes, et me tourner vers l'essentiel. Maintenant, après ces années de "tests", je sais ce que j'aime porter, je sais ce qui me va, je sais ce que je ne supporte pas sur mon visage. D'ailleurs, les inspirations de mes maquillages me viennent toujours des mêmes personnes (que je listerai en fin d'article). A côté de ça, depuis la deuxième année de licence, je m'étais fait la réflexion que j'avais accumulé beaucoup de produits cosmétiques (maquillage mis à part), pas forcément très clean au niveau de leur composition, par forcément bons ni pour l'environnement, ni pour ma santé. Depuis ce temps-là donc, je me force à terminer ces produits, et une fois toutes les gammes terminées, à les remplacer par un produit bio. J'ai presque fini de ce côté-ci. J'ai envie de faire pareil avec le maquillage. Donner ce que je ne porte pas, ne rien acheter en trop, remplacer par du bio et/ou vegan, et cruelty free. 
     Et pourquoi ne pas tout trier d'un coup, et remplacer tout de suite, me direz-vous? Parce que je ne suis pas Crésus, tout simplement. J'imagine aussi qu'avec ce que j'économiserai, je pourrai m'offrir des expériences de vie enrichissantes. Et des bons resto. #astucederadin.

On s'approche du minimalisme.

"Inspire-toi":


     Sur YouTube, concernant les youtubeuses "beauté", je n'aime pas trop m'égarer, et je regarde souvent les vidéos des mêmes personnes:

- Coline, de la chaîne et du blog "Et pourquoi pas Coline": Ma préférée. Parce qu'elle est drôle, qu'elle est super stylée, qu'elle est tournée vers le bio et le naturel mais sans trop se prendre la tête non plus, qu'elle ne culpabilise personne. Et comme j'ai à peu près le même gabarit, le même type de peau (ça a l'air con dit comme ça mais ça aide dans le choix d'un soin ou d'un fond de teint), et la même couleur d'yeux, je sais que ce qu'elle propose en look, en soin et en maquillage rendra toujours pas trop mal sur moi.
- Justine, de la chaîne "Beauty by Justine": Parce qu'elle ne se prend pas la tête niveau maquillage mais qu'elle a toujours fière allure, qu'elle aussi est tournée vers le bio sans culpabilisation, et qu'elle fait de jolies porcelaines (ça c'est le bonus :) )
- Julie, de la chaîne et du blog "Friendly Beauty": Parce qu'elle a eu il y a quelques années la même réflexion que celle développée ci-dessus sur son accumulation de maquillage, et qu'elle est toujours de bons conseils pour choisir des marques éthiques en matière de makeup et de soin (et de décoration, et de bouffe, et de plein de choses).
- Estelle, de la chaîne "SoUrbanGirl": Pour le coup rien à voir, car sa chaîne n'est pas orientée vers le bio, mais comme Coline, ayant à peu près la même couleur d'yeux et la même peau qu'elle, elle est une bonne source d'inspiration quand je veux réaliser un maquillage sophistiqué. Et je la suis depuis les débuts de sa chaîne, donc j'y suis attachée :)

Au moins, je sais quelle couleur j'utilise le plus.


     Dans la "vraie vie" aussi, les femmes de mon entourage m'inspirent:

- Ma maman: On entend souvent dire "Je piquais le maquillage de maman quand j'étais petite". Eh bien moi non. Tout simplement parce que ma mère ne se maquillait pas du tout. Ou juste quand elle sortait (et alors ça sentait la laque et le parfum dans toute la maison. Et c'est toujours le cas et j'aime bien :) ). Elle avait un seul rouge à lèvres Chanel offert par une copine, de la poudre bronzante et un pinceau pour aller avec. Et c'est tout. Aujourd'hui, elle se maquille un peu plus et plus souvent, mais c'est toujours très léger: BB cream, correcteur, poudre bronzante (avec des paillettes dedans). Et le tout BIO. Pas de rouge à lèvres, rien du tout sur les yeux. Ma mère est un exemple de minimalisme pour le maquillage, et elle a l'air très heureuse comme ça.
- Mes grandes soeurs: comme on a les mêmes yeux, et que globalement on se ressemble pas mal, mes premiers essais de maquillage (ratés car pas estompés) ont souvent été inspirés de ce qu'elles portaient, à savoir mascara + crayon noir pour l'aîné, et mascara + crayon kaki ou fard brillant sur les yeux, et un peu de blush, pour la cadette. 
- Mon amie Elsa, qui m'a initiée aux soins Bio, et qui n'a jamais porté de fond de teint.
- Mon amie Margot, qui ne porte du maquillage que quand elle sort à savoir: rouge à lèvres rouge et mascara. Et encore, si elle en a envie :)
- Mon amie Anne-Marion, qui se maquille quand elle veut, avec toujours des fards chauds, qui ne met jamais de fond de teint, et qui n'en a rien à faire de ce que peuvent bien penser les autres.

En conclusion: je préfère me payer des restaurants ou un verre que de m'acheter du maquillage. Et je préfère dormir plus que de maquiller mes signes de fatigue :)

J'espère que cet article vous aura plu, n'hésitez pas à me dire en commentaire la manière dont vous abordez le maquillage ! :)

6 comments:

  1. Un article plein de fraîcheur et de naturel.Des photos pleine de douceur, super! 💝

    ReplyDelete
  2. Super article Camille! Je me reconnais dans cette réflexion sur le maquillage! et big up à la mention du fameux mémoire... ;)
    Je te conseille le blog de Sirène Bio, et celui de My Slow Life si tu ne les connais pas encore!
    Des bisous à toi <3

    ReplyDelete
    Replies
    1. Merci beaucoup Louise ! Contente qu'il t'ait plu :) Sacrée aventure que le mémoire en effet ^^
      J'irai faire un tour sur les blogs que tu me conseilles, merci !
      Bisous <3

      Delete
  3. J'adore Coline moi aussi !
    J'aime beaucoup ta manière d'écrire, le ton, les tournures de phrases, tout ça ; alors j'ai bien envie de te nominer au Liebster Award, j'explique tout là > http://minitongue.com/nominee-au-liebster-award/ < si jamais tu n'en as jamais entendu parlé (comme moi quand on m'a nominée) :p Dis-moi si ça te dis de jouer le jeu ;)

    ReplyDelete
    Replies
    1. Oooh oui j'ai trop envie de le faire ! Merci de m'avoir nominée ! :D Je lis finalement assez peu d'autres blogs mais ça va me donner l'occasion d'en découvrir une dizaine comme ça, je remplirai au fur et à mesure :) Merci en tout cas ! J'essayerai de publier l'article rapidement :)

      Delete